Communiqué de presse : Action Logement

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

SEMAINE DU LOGEMENT

La CPME officialise son partenariat avec Action Logement pour la troisième édition de la Semaine du Logement du 14 au 19 Octobre 2019.

Un des sujets récurent des chefs d’entreprise est le recrutement qui pose la question de l’employabilité qui bute le plus souvent sur plusieurs contraintes :

  • La formation et/ou les compétences
  • La mobilité, qui le plus souvent nécessite de résoudre l’équation du transport et du logement (ce y compris en période de formation) ;
  • L’environnement familial, qui peut être un frein à la mobilité ;
  • La gestion du handicap, qui peut être un frein pour l’accès à l’emploi.

La réponse ne peut être que globale et adaptée, pour autant que des dispositifs puissent être mis en œuvre rapidement et efficacement. Ce a quoi la CPME Drôme participe activement.

Le poids des dépenses de logement dans le budget des ménages s’est fortement accru. Avec un marché de l’emploi tendu, le logement des salariés est aussi l’affaire des entreprises.

L’accompagnement des salariés en matière d’aides au logement est aujourd’hui pleinement intégré dans la stratégie ressources humaines des entreprises.

Louer, acheter, faire des travaux, déménager, surmonter des difficultés sont autant d’étapes clés du parcours professionnel et résidentiel des salariés.  Action Logement propose des solutions logement qu’il s’agit de promouvoir auprès des salariés et de leurs dirigeants.

 

1% logement : Contexte / enjeux

    • L’assujettissement 1% logement :

Avant le 30 décembre de chaque année les entreprises de plus de 50 salariés (hors secteur agricole) versent une contribution à l’effort de construction, prélevée sur leur masse salariale.

C’est en 1953 que l’Etat, confronté à la pénurie de logements et prenant appui sur une initiative datant de 1943 de la part d’un entrepreneur du textile, a rendu obligatoire cette contribution pour permettre aux salariés de se loger dans de meilleures conditions.

Sa collecte et sa gestion sont assurées par Action Logement.

Au gré du temps, le montant de cette contribution à l’Effort de Construction (PEEC) a évolué ainsi que les aides qui en découlent. Ce montant était en 1992 de 1% de la masse salariale des entreprises. On parle depuis du 1% logement alors que le taux est aujourd’hui de 0,45% de la masse salariale, 0,55% revenant au FNAL.

    • Un panel d’aides peu connues :

Louer / Acheter / Faire des travaux / Déménager / Surmonter des difficultés / et depuis 2019, le PIV – Plan d’Investissement Volontaire – qui s’articule autour de 7 mesures concrètes :

  • Subventions aux propriétaires bailleurs et occupants pour la rénovation énergétique des logements,
  • Prime à la mobilité au bénéfice des salariés en vue d’accompagner un rapprochement entre leur logement et leur lieu de travail,
  • Subvention aux travaux d’adaptation au vieillissement de logements privés et création d’une foncière dédiée à la rénovation des EHPAD publics et non lucratifs et au soutien de leurs gestionnaires
  • Création d’une foncière pour transformer des bâtiments de bureaux et locaux vides en logements sociaux et intermédiaires, en zone tendue
  • Investissements massifs au profit du logement dans les territoires ultra-marins prenant en compte leurs contraintes spécifiques,
  • Fonds propres pour soutenir la croissance de l’offre de logements sociaux et intermédiaires de qualité adaptée aux besoins de chacun, et accompagner le mouvement HLM dans son effort de restructuration
  • Financement de la lutte contre l’habitat dégradé voire indigne où vivent de nombreux salariés, et démolition des logements sociaux obsolètes dans les zones détendues.

Le dispositif 1% logement offre de nombreuses aides, prêts ou subventions, tant aux locataires qu’aux propriétaires, à chacune de ces étapes.

Gérées par Action Logement elles demeurent toutefois encore trop peu connues des salariés et de leurs dirigeants.

La promotion de ces mesures constitue donc un enjeu majeur. Si les premiers peuvent trouver dans le panel d’Action Logement des aides pour se loger dans de meilleures conditions, les seconds peuvent y trouver le moyen d’aider et de fidéliser leurs collaborateurs, et à travers cela de renforcer l’attractivité de leur entreprise.

—/—

En septembre dernier, le groupe Action Logement a lancé trois mesures destinées aux salariés modestes et dont la vocation est de favoriser la mobilité et l’accès à l’emploi, contribuer au maintien des salariés en perte d’autonomie à leur domicile ou encore soutenir les travaux de rénovation énergétique. Ces dispositifs, digitalisés et faciles d’accès concernent directement la vie des petites et moyennes entreprises.

Retrouvez-les sur www.actionlogement.fr

C’est la raison pour laquelle la CPME Drôme organise une réunion d’information avec le soutien d’Action Logement, suivi d’un déjeuner d’échanges, le vendredi 18 octobre à 11h au NOVOTEL de VALENCE.
(Réservé aux adhérents)

Agence régionale :

Caroline Lacroix
04 72 13 21 43
caroline.lacroix@actionlogement.fr

Agence départementale :

BOURG-LES-VALENCE
12 avenue Marc Urtin
26500 Bourg-Les-Valence
04 26 42 60 20

retour
clear
retour
clear
retour
clear
retour
clear
retour
clear

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer